Noémie Rocher

  • DSC_4592
  • DSC_4599
  • DSC_4625
  • DSC_4654
  • DSC_4798 H& _4803 HD A.
  • DSC_7036
  • polyptyquejpeg

Suite à un évènement traumatique, l'accident cardiaque d'un proche, Noémie commence à peindre toute une série de toiles inspirées du rythme cardiaque et qui donnent naissance à des paysages métaphoriques tantôt calmes et tantôt tourmentés . Ce sont ses propres battements de coeur qu'elle donne ainsi à découvrir, ces mouvements de son âme que sa grande pudeur cache habituellement... Cependant, sensibilisée à la fragilité intrinsèque de l'Homme elle s'intéresse alors à l'organe coeur , le premier des organes à entrer en fonctionnement mais aussi le dernier à cesser son activité : ce n'est que lorsqu'il cesse de battre que la mort est avérée. Par son double mouvement (systole et diastole), il incarne la dialectique de la vie et de la mort ; ainsi les petits crânes qui émaillent les différentes toiles de Noémie conjuguent la mort aux couleurs de la vie : rouges incandescents (passions et sexualité) , bleus minéraux (air et souffle) , noirs de braise (chaleur intense , minéralité , éléments fondamentaux) , verts d'eau (Chakra du coeur) ... On ne sait dès lors qui de la mort ou de la vie précède l'autre, la représentation naïve des crânes jetant une douce pondération sur nos frayeurs primitives et vouant aux flammes nos vanités ! Il est animé d'une pulsation primordiale condamnée à cesser mais relayée par d'autres coeurs . L'unisson des coeurs est un battement perpétuel ! La somme des coeurs de Noémie est portée par un élan de conjuration de la fatalité. Chacun de ses coeur est individué , cosubstantiel à un sillon syncrétique et diachronique : la présence récurrente de l'échelle semble tendre un passage entre deux états . Mais c'est une échelle dont les limites floues s'originent de part et d'autre dans les limbes, elle devient alors évolution permanente, renouveau, possible métempsycose, etc... Enfin, chaque oeuvre postule une transcendance, célébrée tant par leur beauté formelle que par le souffle de leur auteur mu par un irrépressible jaillissement: l'abréaction d'un artiste peintre: Noémie Rocher .

BIOGRAPHIE

1979 : Born in Paris, France
1998 : Studied Chinese Calligraphy at Master Tran's Studio, Aix-en-Provence, France
1999 : Studied Fine Art and Philosophy at Aix-Marseille University, Aix-en-Provence, France
2001 : Studied Fine Art at the Guildhall, London, UK
2005 : Worked in Damien Hirst's Studio, London towards and exhibition at Gagosian, New York USA

Selected Exhibitions

2020 : the Winter show Armory , Michael Goedhuis, New York , USA
2019 : Art Miami , Michael Goedhuis, Basel Miami , USA
2019 : TEFAF Fall, Michael Goedhuis, New Yord, USA
2019 : Fine Art Asia / Ink Asia / Masterpiece Pavillion, Michael Goedhuis, Hong Kong
2019 : Casanova le pardon, The Lucernaire Theater, Paris, France
2019 : TEFAF Fall, Maastricht, Michael Goedhuis, Netherlands
2018 : PAD London, Michael Goedhuis, London, UK
2017 : André Chédid Allégeance, Chamarande Castel, Essonne, France
2016 : Mélancolie Euphorique, Chamarande Castel, Essonne, France
2015 : Biennale Paris, Next Step Gallery, Paris, France
2015 : Broken Heart Surgery, Estace Beaubourg Galerie, Paris, France
2014 : Ex Voto, De vos Gallery, Paris, France
2013 : Noémie Rocher,Museum of Fine Arts of Boulogne, Paris, France
2012 : Anatomy of love, Arnaud Bard Gallery, Paris, France
2010 : Rythmes Cardiaque, Claudel Gallery, Paris, France
2009 : Noémie Rocher, Espace Cardin, Paris, France
2008 : Scarifications, Plaza Athénée, Paris France

Public Acquisitions

2017 : Regional Contemporary Art, FRAC, Essonne, France
2015 : Museum of Fine Arts of Boulogne, Paris, France
2014 : Aticurial Sale for UNICEF France

Comments are closed.