lessphp fatal error: expected color value: failed at `-groups.less";` /home/doza2329/public_html/wp-content/themes/theme51394/bootstrap/less/bootstrap.less on line 37 Antoine Renault Interview | Galerie d'art Arnaud Bard - Peinture Sculpture à Boulogne-Billancourt Paris

Antoine Renault Interview

Arnaud Bard : A quel moment as-tu senti que tu deviendrais ( Peintre, Sculpteur, Photographe ) ?
Antoine Renault : Quand j’ai fait ma toute première exposition, dans un magnifique lieu sur le vieux port de Noirmoutier, avec ma sœur aînée. J’ai eu 6 mois pour produire 15 toiles de grand format. Je n’avais jamais travaillé comme cela. J’ai trouvé cela exaltant. L’inspiration n’arrêtait pas de venir. Et cette première expo a été un succès. Là, j’ai senti que cette passion n’allait plus me lâcher.

A B : Quels sont tes rituels dans ton atelier, avant de te mettre au travail ?
A R : Un seul rituel : sound on ! Ma playlist « Studio time » à fond en stéréo. Je vis en permanence avec la musique. Et certaines d’entre elles m’aident à trouver le « flow » un peu plus vite.

Listeningtoall antoinerenault art peintre

A B : Quelle est l’inspiration de tes créations ?
A R : Les lumières, l’eau, les postures et les îles m’inspirent. La lumière parce que c’est évidemment une composante de base de tout art visuel. Elle m’intéresse quand elle est forte, quand elle sent l’été. Quand elle crée des formes abstraites et esthétiques. Et j’ai découvert assez tôt que l’eau était un catalyseur parfait pour produire tout cela. Je me suis alors intéressé aux transparences et aux reflets.
Les postures parce qu’elles sont la signature visuelle de chaque individu. Notre squelette est aussi unique que notre empreinte digitale. C’est pour cela que la manière dont on bouge l’est aussi. J’aime ces postures singulières qui font reconnaître une présence en un instant.
Les îles de Noirmoutier et Amorgos (cyclades) en particulier. Des endroits pour ceux qui aiment les plaisirs simples comme marcher, naviguer et nager.

Me Passer De Toi antoinerenault peintre art

A B : Quel message transmets-tu à travers tes toiles ?
A R : Je ne sais pas si je cherche à transmettre un message. Ce n’est pas dans mon intention artistique. Je ne peins pas pour dire quelque chose (pas consciemment en tout cas). Je peins parce que ça me fait du bien de créer et de faire des rencontres grâce à ces créations.
En revanche je peux dire qu’il y a un thème commun à la plupart de mes peintures : l’invincible été. Je déteste l’hiver. J’adore le bien-être et l’insouciance qui vont avec l’été et ses longues soirées. La reconnexion avec soi-même et avec la nature. Je trouve la vie passionnante et excitante, mais aussi souvent stressante et épuisante. L’été est pour moi un refuge, et la meilleure fabrique de souvenirs. Je peins pour qu’il ne s’arrête jamais. En fait si, j’ai un message. Je trouve l’hiver stupide et je veux dénoncer cela.

peintre antoine renault artiste soleilleuse contre lombre

A B : Partant sur une ile déserte avec quel mentore aimerais tu partir, et pourquoi ?
A R :Avec un sculpteur, pour apprendre cet art qui m’impressionne et peut se pratiquer sur de nombreux matériaux. Rodin sans doute. Pour l’incroyable émotion qu’il sait mettre dans une posture. Par contre, il me faudra de la musique. Je peux emmener une guitare au moins ?

A B : As-tu une anecdote à nous livrer ?
A R : Quelques années après ma première expo, une personnalité assez en vue dans le monde politique français m’a rencontré sur un salon et s’est intéressé à mon travail. A une de mes toiles tout particulièrement. Nous sommes restés en contact. Au moment où il a été élu à un rôle de premier plan, je lui ai suggéré de fêter cela en s’offrant cette toile. Il a trouvé l’idée bonne. Nous nous sommes retrouvés aux abords d’une grande place parisienne un soir tard pour la livraison.

Tiana Kameni antoinerenault art peintre artiste