Dominic DOUIEB

  • FB_IMG_1527852022924
  • FB_IMG_1568995861885
  • FB_IMG_1568995880067
  • FB_IMG_1568995908082
  • FB_IMG_1569263946930
  • FB_IMG_1569264085543
  • FB_IMG_1569265438229
  • FB_IMG_1569265537485
  • FB_IMG_1569265986246

Dominic Douieb, né en 1960, a participé en tant que photographe à de nombreuses réalisations publicitaires pour de grandes maisons de couture. Après avoir baigné de nombreuses années dans le milieu, il réalise à son compte de nombreuses photos de mode, catalogues, affiches… qui le propulsent au cœur du monde de la publicité. En 2000, il quitte cet univers et se consacre exclusivement à son travail personnel de photographe. Après de nombreuses années passées à côtoyer les top models dans des studios et autres podiums, Dominic Douieb cherche désormais à capter ce qui fait l’essentiel de la femme, rendant hommage à leur délicatesse, leur indépendance et leur démesure.

Expositions principales :

2019

Galerie Just Jaeckin

2018

Art contemporain de Sèvres

2017

Salon de la photo contemporaine (Saint Sulpice)

Salon d’art contemporain (Halles Blancs Manteaux)

2016

Galerie Just Jaeckin

Expo Café de Flore (Paris)

2015

Galerie Arnaud Bard (Boulogne Billancourt)

2014

Pavillon des arts et du design / "dentelles"

2013

Galerie Edouard Demachy (Paris)

Galerie Arnaud Bard (Boulogne Billancourt)

2012

Galerie Paola Lombroso (Paris)

Design Élysées, Galerie Édouard Demachy (Paris)

2011

Galerie Triode (Paris)

Galerie Espace K (Boulogne-Billancourt)

2010

Atelier ouvert

Centre Ricard (Paris)

2009

Galerie Amandine Lesaffre, Pavillon des Arts et du Design (Paris)

Galerie Isabelle Bassina, Village Suisse (Paris)

2008

Galerie Amandine Lesaffre, Pavillon des Arts et du Design, (Paris)

Galerie Bailly Contemporain (Paris)

Présentation de la série « Les Opalines » :

C’est le contraste flagrant entre le noir profond et les corps opalines qui crée la substance photographique de Douieb. Celui-ci a l’art de mettre en valeur ces portions de corps qui se devinent, s’exposent ou se replient au gré de leurs humeurs. On sent chez Dominic une volonté de faire transpirer la fibre sensible de chacune des femmes qui posent devant son objectif et ne nous dévoile que ce qu’elles veulent bien nous laisser entrevoir.

Cette série de clichés monumentaux nous offre un regard photographique particulier sur la femme.

 

Comments are closed.